Chaussures de sécurité

Découvrez notre gamme complète de Chaussures de sécurité pour homme et pour femme. De la basket de sécurité à la chaussure de chantier en passant par la botte de sécurité, nos gammes couvrent l’ensemble des secteurs d’activité.

La chaussure de sécurité est la protection des pieds du travailleur. Elle fait partie des Equipements de Protection Individuelle plus couramment appelés E.P.I. Il s’agit d’un produit normé et sa mise sur le marché est encadrée par la norme EN ISO 20345. Pour obtenir ce standard, une chaussure de sécurité doit disposer d’une coque renforcée qui protège les orteils d’un choc d’une énergie de 200 joules. Elle doit également passer les tests de résistance aux glissements SRA ou SRB. Enfin ses matériaux sont par exemple soumis à des tests d’abrasion, de déchirement ou de flexion. Ces tests fondamentaux permettent d’obtenir le marquage SB. Il y ensuite de nombreux autres tests additionnels tels que l’anti-perforation, la résistance du semelage à la chaleur ou encore la résistance des matériaux à l’eau. Ces tests additionnelles permettent d’obtenir des marquages tels que le S1P, S2 ou S3.

En termes de conception la chaussure de sécurité est composée :

– D’une tige qui concerne toute la partie haute à savoir le ou les matériaux principaux (cuir, toile, microfibres, etc), les doublures, les accessoires (passe-lacets, oeillets, sangles, etc).

– Un bout renforcé 200 joules qui se trouve à l’avant bloqué entre le matériau extérieur et la doublure.

– Une plaque anti-perforation qui n’est pas obligatoire dans la EN ISO 20345 mais est présente dans la quasi totalité des chaussures de sécurité.

– Une semelle extérieure qui rassemble la couche intermédiaire souvent dans un matériau expansé comme l’EVA ou le PU (Polyuréthane) et la couche d’usure qui est la partie en contact avec le sol. Elle est souvent dans un matériau dense et résistant comme la caoutchouc. 

– Une semelle intérieure ou première de propreté qui est un élément important pour le confort puisqu’elle est le premier contact avec le pied. La semelle intérieure est souvent composée de mousses PU ou EVA thermoformées en une forme anatomique.

La chaussure de sécurité est un produit technique avec ses subtilités. Et pour cause elle a essayé au fil du temps de s’adapter aux usages et surtout aux attentes des utilisateurs.

La chaussure de sécurité est différente des chaussures de protection qui sont elles aussi munies d’une coque renforcée mais cette fois-ci résistant à un choc d’une énergie de 100 joules. La norme qui encadre ces dernières est la 20346. Il existe également des chaussures de travail qui elles ne possèdent pas d’embout mais sont encadrées par le standard 20347.

Pour choisir votre chaussure de sécurité, vous devez prendre le temps d’analyser l’ensemble des risques liés à votre environnement afin de sélectionner la référence la plus adéquate.

Les différents risques que vous devez prendre en considération sont :

– Les risques mécaniques comme les chutes d’objets, la perforation, les coupures ou les accrochages. Pour pallier à ce type de risques, la coque inclus dans les chaussures de sécurité apporte déjà une bonne protection de base. L’épaisseur du matériau de la tige est également une bonne barrière face aux accrocs et aux coupures. La grande majorité des références est également équipée de plaque anti-perforation. On peut également choisir une chaussure pour le travail avec des surprotections additionnelles pour protéger des chocs les malléoles ou les métatarses. Dans les risques mécaniques on peut également inclure les risques de torsion de la cheville qui peuvent être évités, ou en tout cas limités, par un col montant qui apportera un bon maintien de cheville.

– Les risques thermiques dus à la manipulation d’objets chauds ou les activités exercées sur des sols chauds ou froids. La résistance contre la chaleur passe beaucoup par la semelle d’usure. Un patin en caoutchouc nitrile normée HRO sera résistante à une chaleur par contact jusqu’à 300°C. La norme HI atteste elle de la résistance aux remontées de chaleur dans la chaussure. A l’inverse, la norme CI garantie une barrière face aux remontées de froid. Contre le froid, pensez également aux matériaux de la tige. Des matières épaisses ainsi que des doublures techniques peuvent aider à lutter contre les températures basses.

– Les risques de glissement liés à une action de déplacement. Ici toute votre attention doit se porter sur le semelage. Commencez par analyser les sols de votre environnement. Sur les sols lisses optez pour une semelle qui possède une surface d’accroche importante et des crampons assez plats. Si les sols sont sales ou avec présence de liquides, ne prenez pas un cramponnage trop serré sinon le patin risque de s’encrasser et de perdre ses propriétés d’adhérence. Pour l’extérieur et les sols boueux ou rocheux, choisissez plutôt des crampons importants qui pénétreront bien dans les sols meubles.

– Les risques électriques concernent principalement les surcharges d’électricité statique. La quasi totalité des chaussures de sécurité sont “antistatiques” c’est-à-dire qu’elles ont une résistance électrique comprise entre 0.1 et 1000 MΩ. Cela signifie qu’elles dissipent la plupart des charges électrostatiques mais pas la totalité. Si une protection supplémentaire est nécessaire, une chaussure de sécurité ESD peut être appropriée. Cette dernière a une résistance électrique comprise entre 0.1 et 100 MΩ. Elle a donc une fourchette de dissipation plus exigeante que l’antistatisme classique.

– Les risques chimiques qui sont les risques liés aux poussières ou liquides corrosifs, toxiques ou irritants. Certains modèles sont conçus dans des matériaux très résistants aux substances chimiques comme certains cuirs ou microfibres. Chaque matériau reste toujours à tester avant sa mise au porté suivant la dangerosité du produit chimique.

L’analyse des besoins est un exercice complexe car il faut tenir compte de toutes les subtilités de l’environnement. Pour cela n’hésitez pas à faire appel à un expert S.24.

Vous trouverez sur le site S.24 des chaussures de sécurité pour hommes et pour femmes. Beaucoup de nos modèles sont mixtes avec une courbe de pointure large mais nous avons également des gammes spécifiques pour femmes.

Parmi les grandes familles de chaussures professionnelles on peut également distinguer la basket de sécurité qui est très convoitée par les utilisateurs puisqu’elle répond à beaucoup de leurs attentes en termes de sensation et de style en reprenant les codes de la chaussure de sport : amorti, légèreté, aération, finesse, chaussant proche du pied, etc. Vous trouverez des baskets de sécurité normées S1P et S3 adaptées aux métiers de l’industrie, du second œuvre, de la logistique et de l’artisanat.

Dans un esprit totalement différent, vous trouverez également dans nos gammes la chaussure de chantier ou de la botte, qui sont des incontournables pour les activités extérieurs du BTP ou les espaces verts et certaines industries lourdes.

Nous proposons également des gammes spécifiques cuisine pour les métiers de l’agro-alimentaire ou encore des chaussures de sécurité ville pour un style plus casual destiné par exemple à de l’encadrement.

Chez S.24 nous créons, concevons et fabriquons des chaussures de sécurité depuis 1979.

Nos chaussures de sécurité :

Catégories de produits

Genres

Domaines d’activité

Gammes

Marquages Normatifs

Exigences Additionnelles

Exigences de Glisse

Pointures

Couleurs

Embout de sécurité

Plaque anti-perforation

Modèle

Lacets

Choisir une Chaussure de sécurité confortable

En passant au minimum 7h par jour dans leurs chaussures professionnelles, les travailleurs sont exigeants et attentifs au confort. Et ils ont bien raison ! Comment savoir si une chaussure de sécurité est confortable ? Voici les critères qui favorisent le bien-être du porteur.

Une chaussure de sécurité légère

Vous pouvez en premier lieu regarder le poids de la chaussure. En allégeant vos chaussures vous diminuez la dépense d’énergie lors de la marche et ainsi la fatigue musculaire. Le poids des chaussures est chez S.24 systématiquement indiqué sur la fiche technique. Nos modèles les plus légers comme la LUNAR 400 S1P pèsent seulement 410g (pointure 42). Pour les baskets de sécurité le poids moyen est assez bas. En effet on considère que 500g est un poids correcte (toujours pour une taille 42). Pour un exemplaire plus traditionnel 550-600g sera un bon poids. On trouve des gammes de chaussures plus lourdes qui pèsent 700g voire 800g mais cela ne les empêche pas d’être confortables car cela ne se résume pas qu’à la légèreté. Bien sûr plus vous êtes en mouvement plus la légèreté de votre chaussure de sécurité sera un critère important de bien-être.

La qualité de la conception et des matériaux

Le confort ne se résume pas uniquement à la légèreté bien qu’elle soit importante. Pour choisir une chaussure de sécurité confortable soyez également attentif à la qualité du chaussant et des matériaux. Certaines chaussures professionnelles sont un peu lourdes mais se révèlent être de véritables chaussons de part leur qualité de conception et de matériaux extérieurs ainsi que de la doublure. La chaussure de sécurité est conçue autour d’une forme qui se rapproche le plus possible des proportions du pied. La tige (partie haute de la chaussure) et le semelage sont développés autour de cette forme. Ici faites confiance à un fabricant expérimenté et reconnu qui maitrise la conception de la forme, la tige et la semelle. Il faut être soucieux des moindres détails pour développer un chaussant de qualité. Cependant gardez à l’esprit que, comme dans la sport, chaque fabricant à ses standards. Par conséquent l’essayage reste la solution la plus fiable pour valider que le chaussant vous correspond. Un bon chaussant doit vous procurer une sensation de parfait maintien. Vous ne devez pas ressentir de sensations de zones de vides qui auraient comme conséquence d’accentuer les risques de déplacement du pied dans la chaussure et donc les frottements, échauffements et à termes des blessures types ampoules.

Une chaussure de sécurité avec de l'amorti

Il faut également être attentif à l’amorti notamment au niveau du talon. Là encore la qualité des mousses, des doublures et des matériaux de semelage est très importante. Pour un bon amorti de la semelle extérieure il faut privilégier des matériaux aérés et légers tel que l’EVA qui est de loin le matériau le plus utilisé dans la chaussure de sport et également dans la basket de sécurité. La semelle intérieure a également un grand rôle à jouer au niveau du confort. Elle est le premier contact avec le pied lors de la marche et la seule interface avec la plaque anti-perforation lorsque la chaussure en est équipée.

Une chaussure professionnelle souple

Pour trouver une chaussure de sécurité souple et malléable, orientez vous vers des matériaux de semelage expansés comme l’EVA ou le PU (polyuréthane). Pour les matériaux de la tige, leur souplesse va beaucoup dépendre de leur qualité. Il y a des cuirs de mauvaise qualité qui sont très raides et des microfibres de bonne qualité qui sont très souples, et inversement. Autre élément important pour une souplesse de mouvement : la semelle anti-perforation. Si vous êtes souvent accroupi ou à genoux, optez pour un insert en textile plutôt que métallique.

Une Chaussure robuste et fiable pour le travail

Le fait qu’une chaussure de sécurité soit légère et confortable ne l’empêche pas d’être résistante et de respecter la norme. Choisir votre chaussure de sécurité sur www.s24.fr c’est la garantie d’un produit fiable conçu par des passionnés et experts depuis 1979. De nouveaux matériaux comme le carbone pour la pièce maitresse de l’embout, ou les mailles tricotées light apporte de la légèreté et de la souplesse. Ils sont la preuve que l’on peut allier esthétisme et ergonomie avec robustesse et respect des normes. Retenez tout de même qu’une chaussure professionnelle est conçue pour une utilisation particulière. On ne peut pas demander à une basket de sécurité aérée aux crampons plats de tenir un niveau de résistance et de protection élevé pour des chantiers de terrassement en extérieur. Choisir une chaussure de sécurité adaptée à votre activité, c’est donc aussi favoriser sa durabilité.

Choisir suivant son métier et ses usages

La chaussure de sécurité a évolué au fil du temps pour s’adapter aux usages et aux spécificités des métiers. Certaines sont restées très polyvalentes et peuvent être préconisée dans de nombreux métiers. D’autres intègrent des protections additionnelles et sont destinées à des usages spécifiques.

Globalement on retrouve des chaussures de sécurité pour :

L’artisanat et les métiers du BTP: Cela peut être des exemplaires robustes, faciles à nettoyer avec un semelage polyvalent pour les travailleurs du gros œuvre. Pour les artisans du second œuvre qui ont la possibilité de s’orienter vers un style plus sportif, vous pouvez opter pour des matériaux ouverts et aérées si l’environnement de travail est propre. A contrario optez pour un matériau hydrofuge et lisse si vous relevez la présence d’humidité, d’hydrocarbures ou de saletés.

– Pour les métiers de la logistique et du transport on peut complétement s’orienter vers de la basket de sécurité légère et respirante. Idem pour les industries légères et la En appliquant tout de même la même logique que pour le second œuvre : matériau aéré si l’environnement est sec et propre / matériau hydrofuge et opaque si l’environnement est humide et/ou sale.

– Pour l’extérieur ne vous posez plus de question et optez pour des chaussures de chantier ou des bottes de sécurité en cuir, microfibre ou encore en toile hydrofuge facile à nettoyer. Choisissez également une semelle crantée pour adhérer sur les sols meubles.

– Pour certains métiers spécifiques dans l’industrie lourde et les métiers du métal orientez-vous, si cela est nécessaire, vers des modèles techniques tels que notre brodequin spécial soudeur le HERO S3.

– Dans le milieu de l’agro-alimentaire on préconisera des mocassins car ils sont résistants à la pénétration de l’eau et facile à nettoyer. La chaussure de cuisine ou mocassin agro-alimentaire ont également la particularité d’être adhérents au sol.

– Enfin pour les métiers de l’encadrement n’hésitez pas à adopter un style classe et sobre tout en restant protéger. On parle de chaussure de sécurité habillé ou ville.

Chaussures de sécurité basses ou montantes ?

Le choix d’un modèle bas ou haut est assez personnel, mais il y a tout de même des avantages et des inconvénients pour chacun.

La chaussure de sécurité montante permet un meilleur maintien de la cheville que ce soit des risques de torsions ou de chocs. La chaussure de sécurité haute est donc utile pour les personnes qui travaillent sur des chantiers encombrés ou en milieux extérieurs sur des sols sinueux. Elle permet une meilleure protection contre les projections de matières. Les liquides et les poussières auront plus de mal à entrer dans votre chaussure. C’est également une barrière supplémentaire face au froid car le col recouvre mieux la zone de la cheville.

Et le modèle bas ? Avec une chaussure de sécurité basse vous aurez moins chaud et une meilleure liberté de mouvement. Certains ne supportent pas de sentir le col sur la cheville. Ils n’y sont pas habitués. Et puis il y a aussi une question de style ! Sur ce point, la balle est dans votre camps.

Choisir sa Chaussure de sécurité suivant un marquage normatif

La norme EN ISO 20345

Si vous recherchez des chaussures pour le travail, vous êtes probablement déjà tombé sur les termes « S1P » et « S3 ». A quoi cela correspond-il ? En fait ces marquages normatifs appartiennent à la EN 20345. Dans cette norme européenne il y a des exigences fondamentales qui sont obligatoires pour la mise sur le marché de la chaussure de sécurité. Ces exigences sont symbolisées par le marquage SB.

Les attentes des utilisateurs ont fait évoluer la chaussure professionnelle au fil des années et des exigences additionnelles ont été ajoutées à la norme EN ISO 20345. On compte parmi ces exigences additionnelles l’antistatisme (A), le résistance de la semelle aux hydrocarbures (FO), la résistance de la tige à la pénétration de l’eau (WRU), etc. La résistance à la glisse SRA, SRB ou SRC est également une exigence additionnelle.

Les Chaussures de sécurité S1P, S2 et S3

Pour faciliter la lecture de la norme, des marquages tels que S1P, S2 et S3 ont été créés. Ce sont en fait des « rassemblements » d’exigences additionnelles qui donnent des « profils » de chaussure différents.

– Le standard S1P correspond à une chaussure aérée et respirante plutôt pour les milieux intérieurs et secs. Le « P » signifie que la chaussure possède une plaque anti-perforation.

– La chaussure de sécurité S2 n’a, quant à elle, pas d’insert mais est conçue avec des matériaux hydrofuges. Il s’agit souvent de mocassins agro-alimentaires facile à nettoyer.

– Enfin standard S3 représente un profil de chaussures pour l’extérieur type chaussures de chantier. Elles sont faites avec des matériaux robustes et facile à nettoyer comme le cuir et possède une semelle crantée pour adhérer sur les sols meubles. Sinon il existe des chaussures de sécurité S3 avec un profil plus sportif mais tout de même composée d’un matériau hydrofuge et lisse, facile à nettoyer. On pourrait penser que S1P, S2 et S3 est un classement des gammes les moins protectrices au plus protectrices. Attention tout de même à ne pas considérer le S3 comme la “meilleure chaussure de sécurité”. Un S1P sera plus adapté à certaines activité et donc plus protecteur. 

Trouver une Chaussure professionelle suivant une protection spécifique souhaitée

Vous pouvez également choisir une chaussure de sécurité pour une problématique particulière. Par exemple pour des problèmes de glisse favorisez un cramponnage adapté et efficace sur les sols de votre environnement de travail. Vous êtes souvent à genoux et l’avant de vos chaussures s’use rapidement ? Optez pour une référence avec un sur-embout dur en TPU pour allonger la durée de vie du produit. Vous avez des risques de choc autres que sur la zone des orteils ?

Sachez que certains de nos modèles intègrent des protections additionnelles notamment pour protéger les métatarses ou les malléoles. Vous travaillez le métal et il vous arrive d’avoir des projections de métaux en fusion ? Choisissez un cuir normé WG prévu pour tenir dans le temps. L’humidité est votre quotidien et vous avez du mal à finir les journées sans avoir les pieds trempés ? Accordez-vous la parade supplémentaire d’une membrane imper-respirante WR.

Vous l’aurez compris la chaussure de sécurité regorge de particularités et de détails, c’est pourquoi il peut être nécessaire de demander l’avis de notre équipe d’experts avant de faire votre choix.

Choisir une Chaussure de sécurité suivant un matériau

La chaussure de sécurité cuir

Historiquement le cuir est la matière emblématique de la chaussure de sécurité.

Apprécié pour sa robustesse, son caractère hydrofuge et son côté naturel, il reste très présent dans les gammes.

On peut trouver des chaussures de sécurité cuir S1P faites avec une croute velours ou alors versions S2 ou S3 faites dans un cuir hydrofuge qui résiste à la pénétration des liquides. Il permet d’obtenir le marquage WRU nécessaire à l’obtention du S2 et S3 et est donc utile pour les environnements humides ou salissants.

A noter qu’il existe des alternatives au cuir comme la microfibre. La microfibre est un ensemble de microfilaments qui sont compactés puis recouvert d’un film auquel on peut donner l’aspect souhaité (lisse, grainé, nubuck, etc). Combiné avec une doublure ajourée, elle confère une respirabilité 5 étoiles.

La chaussure de sécurité toile

En se modernisant, la chaussure de sécurité s’est diversifiée. D’abord pour répondre à des problématiques terrain, ensuite pour convenir à des consommateurs de plus en plus exigeants en termes de design.

Ainsi on trouve aujourd’hui des références en toile, en matières sportives aérées et colorées.

Ces chaussures de sécurité sont souvent S1P car elles sont conçues dans des matériaux ajourés. Elles sont donc plutôt recommandées pour des environnements intérieurs, relativement propres.

Où et comment acheter une chaussure de sécurité ?

Où acheter une chaussure de sécurité ?

Pour acheter une chaussure de sécurité vous pouvez vous rendre dans un point de vente physique. Il en existe beaucoup en France. Vous pouvez par exemple trouver des chaussures de sécurité dans des magasins d’outillage, des quincailleries, des magasins spécialisés en équipements de protection individuelle, etc. Cette méthode d’achat est pratique pour l’essayage. C’est très important de tester ses chaussures car vous allez passer la grande majorité de vos journées dedans. Pour bien essayer ses chaussures de sécurité il faut pouvoir marcher, tester différentes positions (à genoux, accroupi, etc. 

Il existe également des revendeurs en ligne. L’avantage des revendeurs en ligne est bien souvent un catalogue produit plus large avec une meilleure disponibilité du stock. Les revendeurs physiques doivent faire des choix pour gérer leur stock et parfois certaines références ne sont pas disponibles. En achetant en ligne vous arriverez toujours à trouver le produit qu’il vous faut. De plus la plupart des sites proposent maintenant un très bon service avec la livraison gratuite. L’inconvénient de la vente en ligne est qu’on ne peut pas essayer la chaussure. L’autre inconvénient est le manque de conseil en face à face. Sur notre site s24.fr nous tâchons d’être le plus précis possible sur les arguments techniques et les recommandations métiers. Ceci pour vous aider à trouver la chaussure de sécurité adaptée à vos usages.

Choisir suivant un budget

Pour certaines entreprises les chaussures professionnelles peuvent représenter un budget conséquent. Notre rôle d’expert ne consiste pas seulement à améliorer les références haut de gamme. Notre devoir est aussi de rendre accessible la sécurité. C’est pourquoi vous trouverez chez S.24 une gamme de prix large pour tous les budgets. De nos premiers prix vendus 20€HT à nos versions haut de gamme disponibles à 100€HT.

Il faut tout de même rappeler qu’une personne bien dans ses chaussures de sécurité sera plus à l’aise dans ses travaux et donc plus productive. Elle sera moins sujette aux blessures et donc aux arrêts de travail. Il faut considérer le travail comme un sport. Les équipements de protection individuelle, dont font partie les chaussures de sécurité, sont des vecteurs de performance.

Pour connaitre le juste prix d’un modèle vous pouvez toujours utiliser un comparateur de prix sur le web mais attention au niveau de service de votre prestataire. Un bon conseil d’expert et un service performant avec une livraison rapide est gage de sérénité.

Choisir le service d’un fabricant expert de la chaussure de sécurité

Vous l’aurez compris la chaussure de sécurité peut s’avérer être un produit complexe et technique regorgeant de détails. Mieux vaut prendre le temps d’analyser votre environnement de travail pour ensuite mettre la main sur la bonne paire de chaussures. Celles qui vous correspondent. Si comme beaucoup vous n’avez pas le temps, alors faites confiance à un expert de la chaussure de sécurité. Nous sommes depuis 1979 créateur, concepteur et fabricant. Nous sommes des passionnés. Travaillez avec S.24 c’est choisir une équipe à votre écoute et disponible. S.24 c’est également un site basé en France (24) avec 130 000 paires en stock, une livraison rapide, un bureau R&D et un atelier complet de fabrication.

Les pieds sont le socle du corps humain et ce sont dans les chaussures professionnelle que les travailleurs passent la majeure partie de leur journée. Selon votre choix, vous déterminez aussi votre bien-être au quotidien.