Chaussure de sécurité enrobé

Retrouvez notre sélection de chaussures de sécurité pour l’enrobé.

Catégories de produits

Genres

Domaines d’activité

Gammes

Marquages Normatifs

Exigences Additionnelles

Exigences de Glisse

Pointures

Couleurs

Embout de sécurité

Plaque anti-perforation

Modèle

Lacets

Catégories de produits

Genres

Domaines d’activité

Gammes

Marquages Normatifs

Exigences Additionnelles

Exigences de Glisse

Pointures

Couleurs

Embout de sécurité

Plaque anti-perforation

Modèle

Lacets

 

Une chaussure de sécurité enrobé qui résiste à la chaleur

Les personnes qui travaillent sur de l’enrobé sont constamment en contact avec un sol chaud.

Pour cela il est important d’avoir une semelle d’usure en caoutchouc nitrile normée HRO. L’exigence HRO fait partie de la norme européenne des chaussures de sécurité EN ISO 20345. Elle atteste que la semelle d’usure résiste à une chaleur par contact de 300°C. Cela signifie que jusqu’à la limite de cette température la semelle ne doit pas fondre, se craqueler ou se fissurer.

plaque de métal en fusion pour norme HRO

La chaleur par contact n’empêche pas la transmission de chaleur à travers la chaussure. Sur ce point la semelle extérieure ne fait pas tout. En effet, on peut aussi ralentir les remontées de chaleur avec les matériaux de la semelle intermédiaire (ex : EVA) ou la semelle intérieure. La norme qui témoigne d’une bonne résistance aux remontés de chaleur est la norme HI. Cette exigence atteste qu’en étant soumis à une température de 150°C pendant 30 minutes, la température à l’intérieur de la chaussure n’augmente pas de plus de 22°C. Il peut être intéressant de sélectionner une chaussure de sécurité soudeur normée HI s’il vous arrive souvent d’être sur des sols chauds c’est le cas pour l’enrobé.

Une chaussure de sécurité avec une semelle résistante

Les semelles en caoutchouc nitrile sont recommandées pour leur robustesse. 

Entre la chaleur, l’abrasion de l’asphalte et le corrosion des produits de nettoyage, l’enrobé est un environnement hostile pour les semelles de chaussures. 

C’est pourquoi vous devez choisir une chaussure de sécurité enrobé avec des semelles qui possèdent une épaisseur de caoutchouc généreuse.

semelle noire de chaussure de sécurité

Pouvoir enlever rapidement sa chaussure de sécurité soudeur

Une chaussure de sécurité soudeur comme notre modèle HERO S3 peut aussi être une bonne option sur l’enrobé notamment si vos lacets ont tendance à très vite s’abimer. Cela ajoute une protection supplémentaire notamment au niveau des métatarses.

Même s’il vaut mieux éviter d’en arriver là, un système de dégrafage rapide (boucle, velcro) peut sauver la mise si l’on doit enlever la chaussure rapidement.

Chaussure de sécurité noire haute homme et femme S3 Norme WG résistante vue de profil

Une chaussure de sécurité soudeur avec un fil auto extinguible

Un fil auto extinguible ! Quésaco ?

Il s’agit d’un fil qui ne propage pas le feu, qui ne réagit pas au feu contrairement au fil polyamide classique qui se consument.

Un fil plus résistant apporte une meilleure durée de vie au produit. C’est plutôt frustrant d’avoir une chaussure en bon état général mais décousu car le fil a pris une projection de métal en fusion.

flamme avec plaque de goudron chaud

Choisissez une chaussure de sécurité avec un cuir qualitatif et résistant

Même principe que pour la semelle : optez pour du costaud et du qualitatif. Pas de toile, pas de cuir suédé ou autres matière filandreuse ou pelucheuse. Optez pour une chaussure de sécurité enrobé avec un cuir lisse qualitatif et bien épais qui vous garantira une bonne protection du pied.