Epine calcanéenne : comment l’éviter et la guérir ?

deux pieds

L’épine calcanéenne touche de nombreuses personnes en France, notamment parmi celles qui ont un travail qui se fait debout. Cette excroissance osseuse qui apparaît au niveau du talon peut parfois nécessiter un arrêt de travail si elle entraîne trop de douleurs.

Quelle est la cause de l’épine calcanéenne ? Comment se caractérise-t-elle ? Peut-on éviter d’en souffrir ? Quel est son traitement ? Existe-t-il un traitement naturel ? Existe-t-il des chaussures adaptées pour s’en prémunir ou pour continuer à travailler même avec une épine calcanéenne ? Nous allons tenter de répondre à ces questions dans cet article.

MENU DE L'ARTICLE

Qu'est-ce qu'une épine calcanéenne ?

L’épine calcanéenne est également appelée épine de Lenoir. Elle est aussi souvent appelée à tort aponévrosite plantaire ou fasciite plantaire, bien que ces deux noms renvoient à une autre pathologie responsable de douleurs du pied.

L’épine calcanéenne se caractérise par :

  • L’existence d’une excroissance osseuse pointue ;
  • Localisée au niveau du talon, sur l’os du talon, le calcanéum ;
  • Associée parfois (mais pas systématiquement) à des douleurs au talon voire dans l’ensemble du pied.

L’épine calcanéenne est souvent responsable de douleurs au talon. C’est pour cela qu’elle appartient à la grande famille des talalgies.

S.24 | blessure au pied | Epine calcanéenne : comment l'éviter et la guérir ?

Quel est le mécanisme de formation de l'épine calcanéenne ?

S.24 | douleur sous le pied | Epine calcanéenne : comment l'éviter et la guérir ?

L’épine se forme sur le calcanéus. C’est sur cet os du pied que s’insère l’aponévrose plantaire. L’aponévrose plantaire est une bande fibreuse qui s’étend partout sous le pied, sous la peau. Elle est là notamment pour amortir les chocs lors de la marche.

Lorsque l’aponévrose est trop étirée, elle provoque une traction sur le calcanéus. A force, l’os peut se déformer. C’est là qu’apparaît l’épine calcanéenne, par traction forte et répétée de l’aponévrose plantaire.

C’est pour cela que l’épine calcanéenne est souvent associée à une autre pathologie : l’aponévrosite ou fasciite plantaire, qui est l’inflammation de cette aponévrose qui s’insère sur le calcanéus.

L'épine calcanéenne est-elle fréquente ?

L’épine calcanéenne est relativement fréquente.

C’est l’un des motifs de consultation pour des douleurs du pied les plus fréquents chez le médecin généraliste. Elle survient surtout chez :

  • Les sportifs amateurs ou professionnels ;
  • Les personnes dont le travail s’effectue debout ;
  • Les individus qui passent beaucoup de temps à piétiner dans un cadre professionnel ou privé ;
  • Les femmes portant souvent des talons haut.

Chez ces personnes, l’épine calcanéenne apparaît plus souvent que dans la population générale. 4 à 7 % des personnes ont des douleurs au niveau du talon. Il est cependant difficile d’estimer le pourcentage précis d’entre-elles qui a une épine calcanéenne.

S.24 | massage pied 2 | Epine calcanéenne : comment l'éviter et la guérir ?

Quels sont les signes et symptômes d'une épine calcanéenne ?

Le principal signe évocateur d’une épine calcanéenne est la douleur localisée au niveau du talon, sans notion de traumatisme violent particulier. La douleur est très vive au lever, elle peut irradier dans tout le pied ou la jambe.

L’examen permettant de diagnostiquer avec certitude l’épine est la radiographie du pied. Il apparaît alors de manière très visible une excroissance osseuse sur le calcanéus.

Quelles sont les causes d'une épine calcanéenne ?

Voici les principales causes possibles et identifiées :

  • La morphologie du pied, et plus particulièrement la forme de la voûte plantaire : pied plat, pied creux. Les contraintes s’exerçant à la marche sont alors mal réparties. L’aponévrose plantaire est plus sollicitée ;
  • Des sollicitations trop importantes du pied, surtout si les sollicitations sont rapidement plus fréquentes. Par exemple : les débuts en course à pied ou l’augmentation intensive de la fréquence d’entraînement, l’occupation d’un travail en position debout ;
  • Le port de chaussures non adaptées à l’activité exercée. Par exemple, des talons hauts portés plusieurs heures par jour en marchant, des semelles trop fines en épaisseur ;
  • Le surpoids ou l’obésité ;
  • Des impacts répétés sur la voûte plantaire (corde à sauter, trampoline, etc.) ; 
  • Une chaussure avec une sensation trop rigide sous le pied, comme c’est le cas de certaines chaussures de sécurité.
Pieds nus

Les arrêts de travail sont-ils fréquents en cas d'épine calcanéenne ?

L’épine calcanéenne peut être très invalidante, particulièrement en cas de travail debout. Dans ce cas, la médecine du travail ou un médecin généraliste peut décider de mettre en arrêt de travail le salarié.

L’arrêt de travail pour épine calcanéenne dure en général quelques semaines, le temps de trouver un traitement efficace. Le repos permet déjà de bien diminuer les douleurs.

Quel traitement contre une épine calcanéenne ?

Le premier axe de traitement possible est la mise au repos du pied. Il faut identifier les activités sollicitantes pour la voûte plantaire et diminuer leur fréquence, voire arrêter de les pratiquer un temps. Il s’agit par exemple de :

  • La course à pied ;
  • La corde à sauter ;
  • Des postes de travail debout.

Appliquer de la glace, porter des chaussures aux semelles épaisses, masser la voûte plantaire peut permettre aussi de soulager des douleurs.

Si cette prise en charge ne suffit pas pour faire diminuer les douleurs liées à l’épine calcanéenne, il est possible de :

  • Suivre des séances de kinésithérapie ;
  • Réaliser des étirements de la voûte plantaire et des muscles de la jambe ;
  • Prendre un traitement antalgique par voie orale (paracétamol, anti-inflammatoires, sur prescription médicale) ;
  • Recevoir des injections de corticoïdes directement dans le talon.
  • Aller voir un podologue qui sera en mesure de réaliser une orthèse ou semelle orthopédique pour soulager la zone de l’épine.

La chirurgie est envisageable seulement dans de très rares cas, lorsque tous les traitements n’ont pas fonctionné et que les douleurs sont gênantes pour la vie quotidienne, professionnelle ou sportive.

massage pieds

Y a-t-il un traitement naturel de l'épine calcanéenne ?

Il n’existe pas de traitement que l’on entend “naturel” dont l’efficacité est prouvée contre l’épine calcanéenne. Aromathérapie, phytothérapie, huiles essentielles ou recettes de grand-mère sont parfois proposées mais aucune étude clinique n’a été réalisé pour évaluer en quelle quantité elles doivent être utilisées pour être éventuellement efficaces.

La façon la plus naturelle de soigner l’épine calcanéenne est mécanique : on soulage la zone de l’épine par plus d’amorti et on réalise des massages et des étirements de façon à débloquer les tensions. C’est en ce sens que le podologue va travailler pour faire disparaitre l’épine calcanéenne.

S.24 | semelle sur mesure SCATSPRO S24 ban | Epine calcanéenne : comment l'éviter et la guérir ?

Quelles chaussures de sécurité favoriser ?

Etant donné qu’il faut apporter du capiton et de l’amorti sous l’épine calcanéenne, les baskets de sécurité nouvelle génération sont une bonne option. Elles sont souvent constituées de semelles sportives amortissantes qui vont fournir un amorti très convenable au travailleur.

Attention cependant la semelle extérieure ne fait pas tout. Dans la grande majorité des cas, les chaussures de sécurité sont munies d’une semelle anti-perforation qui impose une certaine rigidité sous le pied. C’est pourquoi la première de propreté qui est la seule interface entre le pied et la semelle anti-perforation a une importance capitale dans le soulagement d’une épine calcanéenne. 

C’est en sens que le passage par la case podologue semble primordiale dans la cas d’un traitement de l’épine calcanéenne. Le podologue va analyser vos chaussures et vos semelles de propreté et vous donner des conseils sur la façon de vous chausser. Il sera ensuite en mesure de réaliser une semelle orthopédique à partir de l’empreinte de vos pieds en apposant un matériau plus tendre au niveau de la zone de l’épine calcanéenne.

Informations sur l'article

L'auteur de l'article

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

FEETLAB® | Inscription

Vous souhaitez automatiquement recevoir les derniers articles du FEETLAB® ?
Inscrivez-vous ci-dessous :