L’avis des pros – La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

electricien prises

“L’avis des pro” c’est un format d’article un peu spécial. Ici on laisse la parole aux hommes (et femmes) de terrain, ceux qui utilisent chaque jour des chaussures de sécurité et ont leur avis à donner. Aujourd’hui zoom sur la chaussure de sécurité idéale pour les électriciens.

MENU DE L'ARTICLE

Le métier d'électricien, c'est du sport

Pour pouvoir atteindre ou faire circuler les fils, l’électricien est parfois obligé de prendre des postures assez contraignantes.

S.24 | paulineelec | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @paulineelec – Région parisienne

“On ne le soupçonne pas toujours mais dans ce métier il faut savoir travailler à genoux, accroupi, parfois ramper dans les vides sanitaires ou les combles, on bouge beaucoup et on passe notre temps à changer de position.”

S.24 | illuminance lyon | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @illuminance_lyon – Lyon (69)

“Les contraintes : les genoux, monter/descendre d’un escabeau, l’accès pas toujours facile aux chantiers en ville (à pieds, dans les escaliers, etc) (…) C’est vrai qu’on a souvent des postures improbables. Le poids trop élevé des chaussures est vraiment rédhibitoire.”

Parce que être électricien c’est du sport, autant s’orienter vers des baskets de sécurité qui sont les chaussures de sécurité sportives par excellence. Les électriciens recherchent du confort à savoir de la légèreté, de la souplesse et un bon amorti car ils sont constamment en déplacement ou dans des postures contraignantes. 

Une chaussure de sécurité légère a pour avantage de réduire la fatigue qui s’accumule tout au long de la journée a chaque pas que vous faites. Sur notre ligne ULTRALIGHT EVO nous sommes par exemple parvenu à réduire le poids des chaussures de 150g par pied par rapport aux gammes classiques S.24.

La souplesse de la chaussure de sécurité est d’ailleurs un des points les plus important car, comme le plombier, l’électricien passe beaucoup de temps à genoux ou accroupi.

Certains ont cette sensation d’avoir la circulation du sang coupée au niveau de la pliure du pied. Parfois c’est même l’embout de protection qui devient gênant lorsqu’il est trop profond et que sa tranche devient cisaillante.

Basket de sécurité SHADOW s3

S.24 | edit 057 | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @edit_057 – Metz (57)

“Sur chantier les contraintes sont d’être à genoux et souvent les pieds pliés, d’où l’importance d’une bonne chaussure de sécurité avec une coque qui ne coupe pas au niveau des doigts de pieds.”

S.24 | ejc.electricite | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @ejc.electricite – Vienne (38)

“On est pas mal pas mal à genoux, beaucoup même. Je marche dans les combles. En fait on est très souvent les pieds pliés, c’est récurrent.”

Pensez donc à bien vous mettre accroupi lorsque vous essayez vos chaussures de sécurité pour voir si la pliure de la chaussure est douloureuse. En fait lorsque l’on essaye une chaussure de sécurité, il faut vraiment tester les postures concrète du quotidien. “Non monsieur on ne rampe pas dans la magasin”… 😄

Concernant le problème de la gêne des embouts le pied plié, il faut savoir que les embouts peuvent avoir des profondeurs différentes. La norme EN ISO 20345 des chaussures de sécurité impose une profondeur minimale aux embouts. Un embout à la limite de la norme permettra certes plus de latitude de mouvement mais sera (un peu) moins protecteur.

Pour la souplesse de la chaussure, la matière principale de la tige a également une importance capitale. Il y a le type de matière mais surtout la qualité. Veillez à choisir des cuirs de qualité (plein fleur, nubuck, etc) ou optez pour de la toile ou de la microfibre avec une bonne main. Les chaussures de sécurité en cuir ou microfibre suédé disposent bien souvent d’une très bonne flexibilité.

S.24 | paulineelec | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @paulineelec – Région parisienne

“Ce que je n’aime pas c’est l’impression de porter du plomb quand j’ai piétiné toute la journée et la coque qui souvent coupe le pied en position accroupie.”

S.24 | ejc.electricite | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @ejc.electricite – Vienne (38)

“Ce n’est pas des chaussures de sécurité qu’il faut pour les électriciens, c’est des baskets de sécurité. On marche énormément et on reste rarement au même endroit donc des baskets légères, jolies et confortables. Moi c’est un peu les 3 critères que je retiens. Surtout la légèreté et le confort, que l’on soit dans une vraie basket quoi.”

Une protection renforcée sur l'avant

Qui dit travail à genoux dit avant de la chaussure qui frotte au sol.

Comme les carreleurs, les électriciens connaissent ce problème de la chaussure de sécurité qui s’use de façon prématurée sur l’avant.

S.24 | raph.elec | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @raph.elec – Bordeaux (33)

“Les contraintes que nous avons sont que nous sommes souvent à genoux et, avec le temps, le bout des chaussures s’abîme. Aussi, nous sommes amenés à aller dans des combles et y ramper ce qui peut nous conduire à nous accrocher avec des bouts de métal ou de bois. Ce qui peut abîmer les chaussures et les vêtements par là même occasion.”

S.24 | flowrent44 | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @flowrent44 – Nantes (44)

“Je n’apprécie pas quand la chaussure est lourde et qu’elle s’abîme par frottement sur le dessus de la coque (surtout quand on met le prix dans cette chaussure).”

Un problème assez frustrant donc puisque bien souvent le reste de la chaussure est relativement en bon état, mais il faut en changer.

Afin d’éviter cela, faites le choix d’une chaussure de sécurité équipée d’un sur-embout dur en tpu par exemple. 

C’est une façon très efficace de rallonger la durée de vie de votre chaussure de sécurité.

Sinon sachez qu’il existe des matières plus résistantes que d’autres. Bien souvent on constate par exemple que les cuirs lisses sont plus résistants à l’abrasion que les cuirs avec des fibres ouvertes comme les croûte de cuir suédé.

S.24 | sur embout | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

Embouts métalliques et risques d'électrocution

Certains électriciens nous ont avoué privilégier les embouts en composite notamment face au risque d’électrocution. Voici pourquoi.

S.24 | edit 057 | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @edit_057 – Metz (57)

“Il ne faut surtout pas de coque en métal par rapport aux risques d’électrocution. 

En fait, si tu tiens un fil ou il y a une tension supérieure à 0 volt et que tu touches le sol,  le courant va passer à travers le corps humain pour aller vers la terre. Le corps humain va faire résistance et c’est l’électrocution. C’est pourquoi certains, qui sont obligé de travailler sous tension, ou ceux sont en haute tension (plus de 400Volts), utilisent des équipements spécifiques à savoir un tapis isolant ou des chaussures avec une semelle super isolante. Nous sommes en général hors tension,  mais il peut arriver dans certains cas d’être sous tension (si on ne peut pas couper l’électricité pour un site de production par exemple). On privilégie bien sûr le travail hors tension.

Du coup si tu as une coque en ferraille, lors du passage du courant vers la terre, le fer chauffe et te brûle le pied. L’embout en métal transmet donc la température. C’est un confort supplémentaire lorsqu’il fait froid, ça n’apporte pas de froid aux pieds.”

S.24 | paulineelec | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @paulineelec – Région parisienne

“Si on veut être exact il faut distinguer électrocution et électrisation. Le premier cas est mortel, dans le second cas le courant traverse différentes parties du corps et peut créer de graves brûlures.

Honnêtement, vu le fonctionnement d’un courant électrique je pense que l’embout métallique ne doit en aucun cas être en contact avec le corps car il pourrait effectivement provoquer des brûlures, voir favoriser la bonne conductivité du courant.

En fait le courant va au plus rapide et au plus simple, étant donné qu’il ne peut traverser les semelles de chaussures qui sont isolantes je ne pense pas qu’il soit fréquent que le courant aille jusqu’au pied. Mais dans le cas de chaussures mouillées, il le pourrait.

C’est un peu technique mais effectivement en tant qu’électricienne je ne porte aucun bijou métallique et j’évite les métaux.”

Il est tout de même bon de rappeler que les chaussures de sécurité traditionnelles normées EN ISO 20345 ne sont pas isolantes. Bien sûr comme toutes les chaussures, elles offrent une certaine résistance en comparaison à un contact au sol pieds nus.

Mais il existe en effet des bottes et des chaussures dites isolantes. Elles sont encadrées par la norme EN 50321. Elle est applicable aux bottes et chaussures électriquement isolantes pour travaux sur des installations ne dépassant pas les 1000V. Vous ne trouverez pas de ce type de modèles dans la gamme S.24.

Attention également à ne pas confondre les charges électrostatiques et risques électriques. Dans la norme EN ISO 20345, l’exigence additionnelle “A” atteste que la chaussure de sécurité est “antistatique” c’est-à-dire qu’elle a une résistance électrique comprise entre 0.1 et 1000 MΩ. Il en va de même pour la norme ESD qui est une version “plus exigeante” de la exigence A de la EN ISO 20345. Dans les deux cas ces tests ne concernent que la dissipation des charges électrostatiques susceptibles de provoquer des étincelles, mais ne sont en aucun cas isolantes face aux risques électriques. 

installation électrique

Une chaussure de sécurité hybride : facile à nettoyer mais respirante

On pourrait penser que le métier d’électricien est relativement propre, mais la poussière des chantiers ne s’arrête pas devant l’armoire électrique. Bien sûr l’électricien ne manipule pas forcément des matériaux salissants ou incrustants comme le ferait un maçon ou un carreleur, mais il doit composer avec le plaquiste et les autres activités du bâtiment. Les électriciens travaillent donc bien souvent dans la poussière. 

S.24 | paulineelec | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @paulineelec – Région parisienne

” La chaussure de sécurité doit être tout terrain. Et oui mon métier est parfois très salissant et poussiéreux.”

S.24 | illuminance lyon | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @illuminance_lyon – Lyon (69)

“L’électricité c’est assez salissant, beaucoup beaucoup de poussière !”

La poussière est salissante mais elle reste une matière sèche. Avec une chaussure de sécurité S1P, c’est à dire composée d’une matière aérée, vous pouvez tout à fait conserver une bonne respirabilité et nettoyer facilement votre chaussure de sécurité, avec une soufflette par exemple.

Là où les choses se compliquent c’est quand il commence à y avoir de l’humidité comme lors de passages en extérieur.

S.24 | raph.elec | L'avis des pros - La Chaussure de sécurité idéale pour les électriciens

L’avis de @raph.elec – Bordeaux (33)

“Quand nous sommes amenés à travailler à l’extérieur, par exemple dans un jardin, où nous pouvons faire des créations d’éclairage ou autres, les chaussures peuvent se salir au niveau de la semelle. De la terre peut y rester accrochée et être parfois énervante à enlever. Puis quand nous marchons dans l’herbe humide ou de petites flaques d’eau, cela peut nous amener à avoir les pieds mouillés ce qui n’est pas très agréable et laisse de mauvaises odeurs.

Ce que j’apprécie sur des chaussures de sécurité c’est qu’elles aient une matière respirante. C’est très important pour éviter de transpirer et éviter les mauvaises odeurs. Il faut malgré cela que les chaussures soit facile à nettoyer “

Souvent les chaussures de sécurité pour l’extérieur ont un cramponnage plus important et sont en cuir ce qui donne des chaussures assez volumineuses et lourdes. Donc il faut trouver un bon compromis pour pouvoir être à l’aise à l’intérieur tout en étant assez protégé en allant à l’extérieur.

Ici la bonne solution pourrait être une basket de sécurité composée d’une toile avec une tram serrée facile à nettoyer avec une membrane imper-respirante. Pour la semelle, plutôt favoriser un cramponnage ouvert pour enlever facilement la terre avant de rentrer dans le bâtiment.

Les témoignages des pros nous éclairent donc sur le profil de la chaussure de sécurité électricien idéale.

Attention tout de même ne prenez pas ces recommandations comme argent comptant. Prenez le temps d’analyser votre propre quotidien. Êtes-vous réellement la plupart du temps à genoux ? Allez-vous de façon fréquente en extérieur ou cela reste occasionnel ? Rien ne sert de surprotéger. Il faut choisir la protection juste.

Maintenant que vous avez l’expertise pour bien choisir vos chaussures de sécurité nous vous conseillons de vous rendre sur la page de nos Baskets de sécurité et de faire votre choix en fonction de vos contraintes spécifiques. Ce sera la profil de chaussure de sécurité le plus adapté au métier d’électricien.

Informations sur l'article

L'auteur de l'article

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

FEETLAB® | Inscription

Vous souhaitez automatiquement recevoir les derniers articles du FEETLAB® ?
Inscrivez-vous ci-dessous :