Comment bien essayer ses chaussures de sécurité ?

homme à genoux en train de lacer ses chaussures de sécurité marron sur un sol vert

Avant de passer à l’étape d’essayage il faut bien sûr avoir fait votre sélection suivant des critères précis en relation avec votre métier, vos usages. Car même une chaussure de sécurité dans laquelle vous êtes bien au moment de l’essayage, deviendra un véritable calvaire dans l’usage si elle n’est pas adaptée.

Pour bien faire votre sélection suivant votre métier, vous pouvez lire l’article : Comment choisir sa chaussure de sécurité suivant son métier ?

Voici ensuite, quelques conseils pour bien essayer vos chaussures de sécurité.

MENU DE L'ARTICLE

L’importance du laçage

Hormis les mocassins, la quasi-totalité des chaussures de sécurité dispose d’un système de laçage. Le laçage permet d’ajuster le serrage de la chaussure sur le cou-de-pied. Ainsi le maintien lors de la marche est optimisé et permet au pied d’être bien stable dans la chaussure de sécurité.

Pour réaliser un laçage optimal il faut bien partir du bas et serrer en remontant. On veut parfois aller vite en serrant uniquement le lacet en haut. Et si le laçage n’est pas serré en bas, on va avoir tendance à trop serrer en haut pour compenser. Or un laçage qui n’est pas uniforme aura pour conséquence de mal maintenir le pied et de couper la circulation sanguine sur le haut du pied.

La laçage correctement réalisé permet également de bien plaquer le talon au fond de la chaussure. Ainsi le pied se répartit correctement dans la chaussure, et les flancs du pieds se placent là où ils doivent être placés. On évite ainsi les frottements du talon ou des flancs dans la chaussure.

Choisir la bonne taille de chaussure

homme tenant au bout des doigts une chaussure de sécurité montante marron et une basket de sécurité noire

Choisir une mauvaise taille de chaussure de sécurité est souvent la cause d’une usure prématurée de la chaussure ou d’un inconfort.

Faire le choix d’une chaussure de sécurité trop petite

Avec des chaussures de sport ou certaines chaussures casual, l’avant de la chaussure est assez malléable et peut prendre la forme du pied. Avec une chaussure de sécurité munie d’un embout de protection, l’avant de la chaussure ne va surement pas se faire à votre pied.

Si une fois la laçage bien fait vous touchez, ne serait-ce qu’un tout petit peu l’embout, alors c’est qu’il faut passer à la taille supérieure.

Faire le choix d’une chaussure de sécurité trop grande

A l’inverse il n’est pas bon de choisir une chaussure de sécurité trop grande. Une chaussure trop grande va faire que votre pied ne remplira pas tout l’espace à l’intérieur de la chaussure. Ce qui aura pour incidence de créer des frottements dans la chaussure, principalement au niveau de la zone du contrefort arrière. La talon mal maintenu va faire le va-et-vient créant ainsi une abrasion prématurée de la doublure. Ainsi d’un point de vue extérieur, votre chaussure de sécurité sera en bon état, mais vous constaterez l’apparition de bouloches, puis de trous dans la chaussure qui la rendront impossible à porter dans le temps. En plus de cela, un va-et-vient répété du talon dans la chaussure va très rapidement vous créer des échauffements, puis des ampoules.

A ce compte-là, la quasi-totalité des chaussures de sécurité S.24 dispose d’un « antiglissoire » en microfibre au niveau de la zone talonnière. Cet antiglissoire à un meilleur pouvoir d’accroche que les matières de doublure, ce qui permet de mieux maintenir le talon dans la chaussure. En plus de cela, il est plus résistant à l’abrasion, ce qui permet de rallonger la durée de vie des chaussures.

Bien qu’il faille laisser de l’espace à l’avant pour les orteils, choisir une chaussure de sécurité trop grande vous apportera donc son lot de problèmes : échauffements, ampoules et usure prématurée des chaussures.

Gardez également à l’esprit que vos pieds auront tendance à gonfler au cours de la journée. C’est un fait qu’il faut prendre en considération lors de l’essayage. L’idéal serait d’essayer ses chaussures de sécurité en fin de journée pour voir si, même avec les pieds gonflés, la chaussure est agréable à porter.

Bougez avec la chaussure

chaussure de sécurité bleu pliée

Lorsque vous essayez une chaussure de sécurité, n’hésitez pas à marcher et à vous accroupir de façon à éprouver la chaussure telle qu’elle le sera dans votre quotidien.

Beaucoup d’artisans se plaignent par exemple de la cassure au niveau de la pliure du pied lorsqu’ils sont accroupi. La matière de la chaussure crée un bourrelet qui vient appuyer sur le pied, coupant ainsi la circulation sanguine. Cela rend les travaux à genoux ou accroupi de longue durée quasiment impossible. Lorsque vous essayez votre chaussure de sécurité en magasin, simulez donc vos positions du quotidien pour voir si la chaussure tient la route dans l’action.

Attention tout de même, si un vendeur vous trouve en train de ramper dans les rayons du magasin, nous ne sommes pas responsables 😊.

Informations sur l'article

L'auteur de l'article

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

FEETLAB® | Inscription

Vous souhaitez automatiquement recevoir les derniers articles du FEETLAB® ?
Inscrivez-vous ci-dessous :