Quels sont les différents types de pieds ?

pieds vus de dessous

Le pied est composé de 26 os (7 pour le tarse, 5 pour les métatarses et 14 pour les phalanges), 16 articulations, 107 ligaments, 20 muscles et 1700 récepteurs sensoriels. Cette multitude d’éléments fait que les pieds sont tous différents. C’est pourquoi une même chaussure ne conviendra pas à des personnes qui font toutes les deux du 42. On peut parler de différents types de pieds. Voyons ensemble pourquoi.

MENU DE L'ARTICLE

Les différentes formes d’avant-pied

La première variation géométrique d’un pied se passe sur l’avant, au niveau des orteils. Suivant la longueur des 5 orteils, l’avant-pied prend une forme différente. On recense trois différents types de pieds :

  • Le pied égyptien

C’est le plus commun. Il correspond à 65% de la population française. Le gros orteil est le plus long des cinq orteils, puis on descend en escalier vers le petit orteil.

  • Le pied carré

Non ce n’est pas qu’un terme pour charrier le pote un peu mauvais au foot. Le pied carré existe réellement. 20% de la population française possède un pied carré. Pour avoir un pied carré il faut que le second orteil fasse la même longueur que le premier orteil. Parfois il se peut que le troisième orteil soit lui aussi de la même longueur.

  • Le pied grec

Il concerne 15% de la population française. Avec le pied grec c’est le deuxième orteil qui est plus long que le premier.

personne en train de masser un pied

Les différents types de pieds suivant la voute plantaire

Une autre variation anatomique du pied concerne la forme de la voute plantaire. Pour rappel la voute plantaire est la partie sous le pied qui fait le lien entre le calcanéum (le talon) et les métatarses. Le calcanéum ainsi que la première et cinquième tête métatarsienne sont les 3 points d’appui sur lesquels se répartit le poids du corps. La voute plantaire est donc centrale dans ce schéma. Elle a un rôle stabilisateur, d’amortisseur de choc et de pompe vascularisante pour les membres inférieurs.

Il existe trois types de formes de voute plantaire qui donne lieu à différents types de pieds :

  • La voute plantaire creuse ou cambrée qui donne un pied creux ;
  • La voute plantaire normal ;
  • La voute plantaire affaissée qui donne un pied plat.

Les pieds creux ou plats peuvent causer des pertes d’équilibre lorsque l’on essaye de tenir sur un pied, car la voute plantaire n’effectue pas son travail stabilisateur correctement.

Des douleurs articulaires peuvent se faire ressentir dans les pieds mais également dans les articulation sus-jacentes (cheville, genoux, hanche). Si des douleurs apparaissent, il est bon de se faire suivre par un professionnel de santé tel qu’un podologue.

La hauteur de la voute modifie également la place dont a besoin le pied dans la chaussure. Par exemple une voute plantaire creuse va faire remonter le cou-de-pied. La personne ressentira donc une pression sur le dessus du pied. Il faut alors faire le choix de chaussure avec un système de serrage souple type basket à lacet. Parfois un cou-de-pied haut peut faire choisir une taille de chaussure supplémentaire même si la longueur de la chaussure convient.

S.24 | voute plantaire contractee 1 | Quels sont les différents types de pieds ?

Les pieds pronateurs, supinateurs ou neutres

jambes d'une femme un train de courir sur une route dans un parc

La pronation ou la supination correspond à la façon dont nous déroulons notre pas (ou notre foulée pour la course).

  • La pronation c’est lorsque l’on déverse vers l’intérieur. Lorsque cette tendance est trop exagérée, c’est-à-dire que l’on finit notre déroulé de pas sur la face du gros orteil, on peut parler de surpronation. Cela concerne 45% de la population. Les personnes qui ont une voûte plate ont plutôt tendance à être pronatrices.
  • A l’inverse la supination c’est lorsque l’appui se fait sur l’extérieur. Ainsi on finit le déroulé du pas côté petit orteil. Cela représente seulement 10% de la population. Les personnes qui ont un pied creux ont tendance à être supinateurs.
  • Enfin les personnes qui ont une foulée neutre ou universelle ont un déroulé de pas équilibré et axé. Le déroulé du pas se termine par le centre du pied. 45% de la population serait dans ce cas.

Comment savoir dans quelle catégorie vous êtes ?

Il suffit de constater l’usure de vos chaussures. Si la semelle de votre chaussure est usée sur le bord extérieur, c’est-à-dire coté petit orteil, alors vous faites partie des 10% supinateurs. Si on contraire c’est le bord intérieur de votre chaussure qui est usé, alors vous êtes plutôt pronateur. Enfin, vous l’aurez compris, si c’est le centre de votre semelle qui est usé alors vous avez un déroulé de pas neutre.

Pour connaitre votre type de foulée vous pouvez également vous rendre chez un spécialiste en mesure de vous faire une analyse de foulée. Cela peut être un podologue spécialisé dans le sport ou bien la médecine du sport.

Un type de pied suivant la largeur de pied

On pense souvent que la pointure est choisie en fonction de la longueur du pied. Et bien le plus souvent c’est plutôt la largeur du pied qui détermine la pointure. Par largeur on ne parle pas seulement de la largeur sous le pied, mais du périmètre du pied au niveau des métastases. On appelle également ce périmètre la grosseur au doigt.

Si l’on se base sur la méthode de calcul du Mondopoint qui correspond aux mesures réelles du pied, une personne qui a un pied de 270mm de long peut avoir plusieurs largeurs de pied.

Par exemple :

  • Un pied qui mesure 270mm de long et présente un périmètre de 254mm sera en largeur 10. Cela représente un pied standard.
  • Un pied qui mesure 270mm de long et présente un périmètre de 266mm sera en largeur 12. Cela représente un pied large.

Ces personnes qui ont divers périmètres se chausseront probablement dans des pointures différentes, alors que leurs pieds mesurent la même longueur.

 

pieds nus d'une personne vus de face

Il faut savoir que plus d’un français sur trois a une demi pointure d’écart entre ses deux pieds en termes de longueur. Pourtant il n’y a pas 1/3 de la population française qui demande une pointure différente entre le pied droit et le pied gauche. Sinon les fabricants et commerçants de chaussures serait bien malheureux…

C’est bien la preuve que même si leurs longueurs de pieds diffèrent, à partir du moment où leurs périmètres de pieds sont égaux, ils peuvent se chausser dans la même pointure.

Des pieds tous différents

groupe d'hommes et de femmes en train de courir sur une route

Les variations de formes avant-pied, de voûtes plantaires, notre type de foulée ou les différentes largeurs font que le pied de chacun est différent. Ainsi nous avons tous des sensations variées dans une chaussure qui est sensée être à notre pointure, si l’on se base uniquement sur la longueur de nos pieds.

Le fait que l’on ait différents types de pied fait qu’il est important d’essayer les chaussures. Elles peuvent ne pas aller à votre collègue et parfaitement vous convenir.

En ce qui concerne vos chaussure de sécurité, il est d’autant plus important de choisir la bonne pointure et de surcroît le bon modèle de chaussure. Ceci dans le but d’éviter que la chaussure ne créé elle-même des problème. Il est important de prendre le temps de bien essayer sa chaussure de sécurité et ne surtout pas lésiner sur le confort.

Car ce sont sur vos pieds que votre corps repose et dans vos chaussures que vous allez passer la majeure partie de vos journées. 

Informations sur l'article

L'auteur de l'article

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

FEETLAB® | Inscription

Vous souhaitez automatiquement recevoir les derniers articles du FEETLAB® ?
Inscrivez-vous ci-dessous :