Douleur au talon : pourquoi et comment la guérir ?

personne qui se masse une douleur talon

La douleur au talon est la douleur au pied de loin la plus fréquente. Le plus souvent bénigne, elle est cependant très gênante. Découvrons plus en détail comment mieux la prévenir et la guérir.

MENU DE L'ARTICLE

Mal au talon, douleur sous le talon : faisons le point

Une douleur au talon est appelée talalgie. Peu importe son origine ou sa localisation précise :

  • sous le talon ;
  • sur tout le talon ;
  • sur la partie supérieure du talon.

Elle sera dans tous ces cas toujours appelée talalgie. Et dans l’ensemble de ces cas également, certains facteurs que nous allons voir vont l’aggraver ou au contraire la soulager.

personne qui se masse une douleur talon

Quelle est la cause d'une douleur au talon ?

personne qui se masse un pied douloureux

Les causes peuvent être mécaniques (souvent liées aux activités que l’on pratique) ou inflammatoires (plutôt liée à une maladie dans ce cas).

Toutes les structures du talon peuvent être à l’origine des douleurs :

  • les os ;
  • les tendons ;
  • les aponévroses ;
  • les muscles ;
  • les nerfs ;
  • les tissus mous ;
  • la peau.

Les personnes qui ont des déformations dans l’axe de la jambe ou du pied ont plus souvent des talalgies. Ce sont les personnes qui ont des genoux varum ou valgum, des pieds plats ou creux.

Quelles sont les différentes pathologies responsables d'une douleur au talon ?

Il y en a un certain nombre. Mais certaines sont beaucoup plus fréquentes que les autres. C’est pour cela qu’en cas de talalgie, le diagnostic se fait simplement grâce à un interrogatoire et un examen clinique, sans examen complémentaire.

La fasciite ou aponévrosite plantaire

Si vous avez une douleur au talon, il y a de fortes chances que ce soit une fasciite. C’est la cause la plus fréquente de douleur au talon. Elle est souvent liée à un excès de contraintes sur le talon (reprise d’activités physiques ou sportives, prise de poids…). Ces contraintes provoquent alors une inflammation de l’aponévrose plantaire.

L'épine calcanéenne

Les personnes qui ont une aponévrosite plantaire ont parfois en plus une épine calcanéenne. C’est une excroissance osseuse au niveau de l’os du talon, le calcanéus.

Pas d’inquiétude : vous ne récupérerez pas moins vite que vous ayez ou non une épine calcanéenne.

La tendinite du tendon d’Achille

Le tendon du talon est moins souvent atteint que son aponévrose. Mais il peut l’être tout de même, et on appelle alors cela la tendinite ou tendinopathie du tendon d’Achille.

Les traumatismes du talon

Suite à une chute ou un accident, vous pouvez avoir une lésion des tissus mous ou de l’os du talon. Elle peut donc être à l’origine d’une douleur dans cette zone.

Les lésions de la peau ou des tissus

Une ampoule ou tout autre problème cutané dans cette zone peut causer une talalgie.

pieds vus de derrière avec la peau abimée

Les maladies rhumatismales

Certaines maladies rhumatismales telles que la spondylarthrite ou la polyarthrite rhumatoïde déclenchent parfois des talalgies. Il faudra d’abord traiter cette pathologie plutôt que la talalgie.

L'artérite des membres inférieurs

Cette pathologie touche surtout les personnes âgées et fumeuses. Elle peut déclencher des talalgies.

Les atteintes nerveuses

Lorsque vous avez une sciatique ou une neuropathie diabétique, vous pouvez également ressentir des douleurs au talon.

Que faire en cas de douleur au talon ?

personne qui se tient la cheville

Si la douleur est trop gênante, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant, kinésithérapeute ou podologue.

Dans tous les cas :

  • chaussez-vous correctement y compris au travail avec des chaussures professionnelles confortables ;
  • limitez les activités qui majorent la douleur ;
  • soyez patient : ces douleurs diminuent quoi qu’on fasse en quelques jours, semaines ou mois.

Quel traitement pour une douleur sous le talon ?

Le traitement d’une talalgie dépend de sa cause et des pathologies incriminées.

Il peut y avoir un traitement local :

  • injection d’anti-inflammatoire ;
  • application d’anti-inflammatoire ;
  • froid.

Mais surtout, il faudra mettre en décharge le pied et faire une remise en charge progressive et personnalisée, adaptée au ressenti du patient.

Parfois, un traitement médicamenteux ou chirurgical est proposé.

Comment prévenir une douleur au talon ?

Voici quelques astuces pour éviter une talalgie :

  • porter des chaussures confortables et adaptées ;
  • ne pas pratiquer trop rapidement ou intensément une activité sollicitant pour les talons (course à pied, randonnée, etc.) ;
  • ne pas être en surpoids ;
  • limiter l’activité déclenchante dès l’apparition d’une douleur au talon.
jambes d'une femme un train de courir sur une route dans un parc

Quelles chaussures de sécurité favoriser en cas d'une douleur au talon ou pour s'en prévenir ?

Etant donné qu’il faut privilégier une chaussure avec de l’amorti sous le talon, les chaussures de sécurité type basket sont une bonne alternative. Elles sont souvent dotées de semelles sportives qui vont fournir un amorti très convenable au travailleur.

Attention cependant la semelle extérieure ne fait pas tout. Dans la grande majorité des cas, les chaussures de sécurité sont munies d’une semelle anti-perforation qui impose une certaine dureté sous le pied. C’est pourquoi la première de propreté qui est la seule interface entre le pied et la semelle anti-perforation a une importance capitale dans le soulagement d’une douleur au talon.

zoom sur le talon d'une chaussure de sécurité en train d'amortir l'impact de la marche

Informations sur l'article

L'auteur de l'article

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

FEETLAB® | Inscription

Vous souhaitez automatiquement recevoir les derniers articles du FEETLAB® ?
Inscrivez-vous ci-dessous :